INFOS PRATIQUES

 
 
CFA 
 

Les avantages de la profession du transport routier en matière de retraite ne sont pas morts. Les négociations en cours font la part belle au congé de fin d'activité.

Défendant leur droit à une retraite anticipée, les routiers sont montés au front.

Leur mobilisation et leur ténacité ont finalement payé.

Ceux-ci ont obtenu une avancée vers la conservation de leur droit à une cessation d'activité à l'âge de 57 ans et le relèvement de la cotisation côté employeur.

A compter du 1er janvier 2014, la cotisation financée à 60% par les employeurs et à 40%par les salariés passe de 2% à 2,8%.

Le dispositif de préretraite est en passe d'être sauvé. Cependant, l'effort à consentir, coté salarié, n'est pas encore déterminé de manière définitive. Des mesures complémentaires devraient être fixées, à l'appel des organisations patronales, par unaccord négocié par les partenaires sociaux d'ici janvier 2014.

Parmi les mesures nécessaires à la préservation du dispositif, la question de l'augmentation de 25 à 26 ans de l'ancienneté requise pour prétendre au congé de fin d'activité ou la diminution du plafond de l'allocation versée devraient être au menu des discussions.

Pour la CGT, il n'en reste pas moins qu'il s'agit d' "une belle victoire acquise dans l'unité" comme l'indiquait, Jérôme Vérité, secrétaire général de la fédération des transports CGT.

Rien ne laissait pourtant présager de bonnes nouvelles concernant la pérennité d'un système (congé de fin d'activité) de plus en plus déficitaire en raison d'un vieillissement des salariés de la profession.

Les syndicats ont aussi profité de l'agitation ambiante pour relancer la question précieuse et ô combien sensible, de l'augmentation générale des salaires.

Pour eux, une hausse de 5% serait souhaitable et légitime afin que les transporteurs obtiennent une compensation financière contrebalançant leur perte de pouvoir d'achatn'ayant cessé depuis, maintenant 5 ans.

"Info-plus" La préretraite d'entreprise

Au sein des entreprises où un accord collectif prévoit le versement aux salariés âgés d'au moins 55 ans d'allocations dites de "préretraite" (allocations qui cessent d'être attribuées aux intéressés qui reprendraient une activité ou feraient liquider une retraite par anticipation), des cotisations peuvent être versées.

Il s'agit d'une simple possibilité et non d'une obligation.


Sources : L'express et WK Transport-Logistique, le 3 décembre 2013



Bulletin d'adhésion 2014 
 
Ci joint le buletin d adhesion à faire suivre directement à votre délégué syndical de site ou à l'attention d' Elisa à l' unsa Transport  à Paris 
 
 
 
 
 
 
 
Le 29 juin 2013, la loi autorisant le déblocage exceptionnel de la participation et de l’intéressement en 2013 a été publiée au journal officiel.
 
Principe
PEE/PEG/PEI : les droits issus de la participation, les sommes attribuées au titre de l’intéressement, et l’abondement qui se rattache à ces flux (à l’exclusion des
versements volontaires) affectés avant le 1er Janvier 2013, hormis les fonds investis dans des entreprises solidaires, pourront être débloqués.
 
CCB (Comptes Courants Bloqués) et/ou les titres de l’entreprise : les avoirs investis sont déblocables après signature d’un accord au sein de l’entreprise (accord signé chez NDD) 
 
But
Pour financer l’achat d’un ou plusieurs biens en particulier dans le secteur automobile ou la fourniture d’une ou plusieurs prestations de services.

Durée
La période de déblocage exceptionnel est ouverte du 01/07/2013 au 31/12/2013
 
Montant
Plafond global par salarié  20 000 € (nets de prélèvements sociaux) en une seule fois

Fiscalité
Même exonération fiscale que pour les cas de déblocage anticipé déjà prévus par la réglementation (hors prélèvements sociaux sur les plus-values et les intérêts).

Justificatifs

Chaque salarié concerné devra conserver les pièces justificatives attestant de l’usage qu’il aura fait des sommes perçues, afin de les présenter à l’administration
fiscale en cas de contrôle.
 
 
Modalités Pratiques
Par internet : sur votre espace personnalisé sur le site www.generali-es.fr

dans la rubrique remboursement :« Déblocage exceptionnel2013 »




Par bulletin papier :demande d’envoi d’un bulletin de remboursement
sur le Serveur Vocal Interactif 09 70 80 62 62
(attention : aucune demande formulée sur papier libre ne sera traitée)
Faites parvenir votre bulletin à
Amundi Tc
TSA 20 208
26956 VALENCE CEDEX 9
 
Tarification :
 
Par internet : 15 € ttc
Par courrier : 23 € ttc
Déduits directement du montant versé



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×